LP Bérard Ambérieu
Agenda LP Bérard Ambérieu
LP Bérard Ambérieu

Ambérieu en Bugey


Economie

Ambérieu est une ville en expansion et plutôt jeune puisque les moins de 20 ans représentent 26% des ambarrois. Ambérieu comptait 11 927 habitants en 2006 , ce qui en fait la 3ème ville du département de  l’Ain.

La ville connaît depuis quelques années un fort développement économique grâce à son emplacement stratégique. Située à 50km de Lyon, à 40km de Bourg-en-Bresse et à 10km du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain, Ambérieu bénéficie de la proximité de ces centres d’activités.

Avec l’autoroute A42, on peut rejoindre très vite les autoroutes A40 vers Paris, A43 vers Chambéry, A48 vers Grenoble et A39 vers Strasbourg. Le pôle ferroviaire d’Ambérieu devrait se renforcer par le projet d’autoroute ferroviaire en direction de l’Italie et le futur TGV Lyon-Turin.

 

Histoire

Le mot « Ambérieu » rappelle par son préfixe la tribu gauloise des Ambarres qui vivait en Bresse et en Dombes avant l’avènement de l’Empire romain. Le village romain d’Amboriacus sera détruit à l’époque barbare.

Au Moyen Âge, le Bugey est dominé par une série de petits seigneurs qui dépendent par le jeu de la féodalité de l’Empire germanique. Au XIème siècle, l’Empereur germanique donne en fief le Bugey au Duc de Savoie. Les conflits se multiplient entre le duché et l’Empire autrichien puis le Royaume de France en raison du statut de frontière du Bugey. Les sites fortifiés se multiplient. Le château des Allymes domine Ambérieu, dès le XIIème siècle, ainsi que plusieurs tours de guet. En 1601, par le traité de Lyon, la Savoie perd définitivement le Bugey et la Bresse qui sont rattachés à la France. Le département de l’Ain est crée par les révolutionnaires en 1790 en regroupant la Bresse, La Dombes, le Bugey et le Pays de Gex.

Au XIXème siècle avec la révolution industrielle, la ville s’étend sur la plaine. L’arrivée du chemin de fer en 1856 fera naître une nouvelle cité en dehors de la ville-haute : Ambérieu-gare.C’est ensuite le quartier de la base aérienne dès 1909, les cités ouvrières, le quartier du Dépôt. A partir de 1960, les maisons individuelles se multiplient sur les pentes du coteau et le long des routes si bien que les hameaux de Tiret, Vareilles et Saint-Germain sont englobés dans l’agglomération.

(mise à jour : 27/08/2015)

Greta Académie Lyon Auvergne - Rhône Alpes

Actualités LP Bérard Ambérieu
Diaporama LP Bérard Ambérieu
  • Image - bâtiment D
  • Image - bâtiment E et cour
  • Image - rentrée
  • Image - bâtiment B et C
  • Image - bâtiment H
  • Image - bâtiment C et cour
  • Image - bâtiment Internat
  • Image - bâtiments C et G
  • Image - bâtiments G
  • Image - Toiture bâtiment H